Avec la crise, mon employeur veut finalement nous demander de venir travailler aux dates où il avait accepté nos congés d’été pourtant fixées depuis longtemps, en a-t-il le droit ?

Publié le 01/07/2020

Pour les congés qui ont déjà été posé, l’employeur peut déplacer les dates des congés déjà validés sur une autre période.

Pour les congés qui ont déjà été posé, l’employeur peut déplacer les dates des congés déjà validés sur une autre période compte tenu des circonstances exceptionnelles, et il n’a pas de délai de prévenance à respecter dans ce cas. Il doit pour cela justifier de circonstances exceptionnelles qui doivent s’apprécier au regard de la situation de l’entreprise/du service (par exemple : commandes, absences de salariés imprévus).

Par ailleurs, l’employeur peut également déplacer les dates de congés s’il se trouve plus d’un mois avant la date des congés prévus (sauf si un accord collectif fixe un autre délai), sans avoir justifier de circonstances exceptionnelles.