SODEXO FRANCE : la CFDT, la CGT et FO, arrachent ensemble une augmentation des salaires inédite

Publié le 13/01/2022

Les négociations sur les salaries étaient bien mal engagées chez Sodexo France (restauration collective) mais l’union des CFDT, CGT et FO a déjoué les plans de la Direction qui avait tablé sur une augmentation des salaires dérisoire.

6 janvier 2022 : début des négociations annuelles obligatoires (NAO). Après la proposition dérisoire et inacceptable de la Direction, les organisations syndicales CFDT, CGT et FO ont quitté la table des négociations en menaçant la Direction du groupe SODEXO de mouvements de grève sur l’ensemble des sites SODEXO, SOGERES, C’MIDY, SAGERE et la NORMANDE dans toute la France.

11 janvier 2022 :  la Direction propose une réouverture des négociations.

Habitués des effets d’annonce suivi de peu de résultats, la CFDT, la CGT et FO ont maintenu la pression en organisant leurs relais sur l’ensemble du territoire en vue des débrayages annoncés.

Au bout de nombreuses tractations et interruptions de séance, la Direction du Groupe SODEXO a fini par céder.

L’action commune de la CFDT, la CGT et FO a permis d’arracher une augmentation supérieure à l’inflation  :

  • 5 % pour les salariés de statut employé (niveau 1 à 5)
  • 3,1 % pour les agents de maitrise (niveau 6,7 et 8)
  • 2,8 % pour les cadres (niveau 9)

Le rapport de force et l’union syndicale ont porté leurs fruits. 25 000 salariés sont concernés.