Filière « Mode et Luxe » : des moyens supplémentaires pour l'emploi et la formation professionnelle

Publié le 28/04/2021

La CFDT a signé le 26 avril un avenant au contrat stratégique de la filière Mode et Luxe du 8 janvier 2019 avec Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, Guillaume de Seynes, président du Comité stratégique de filière « Mode et luxe » (CSF), la CGT et FO.

Cet avenant intègre les nouveaux enjeux soulevés notamment par la crise sanitaire et le rapport « Relocalisation et mode durable » remis en janvier dernier. Il prévoit 13 nouvelles mesures autour de trois axes : la formation, l’accompagnement des entreprises et les aides à la relocalisation, et enfin la traçabilité et la mode durable.

La CFDT a confirmé son adhésion à cet avenant car il aborde pour elle deux points cruciaux :

  • l’emploi (création d’emplois qualifiés sur des activités qui vont être relocalisées en France : lin, chanvre, laine) ;
  • la formation professionnelle (mise en place de formations permettant de transmettre et sauvegarder des savoir-faire d’exception).

 « Cet avenant est une satisfaction pour la CFDT car cela fait plus d’une décennie que lorsque l’on parle d’emploi dans le secteur de la mode et de l’industrie textile, c’est plutôt pour annoncer de mauvaises nouvelles. Cette signature inverse la tendance. Nous sommes également satisfaits que ces thématiques rejoignent des préoccupations de développement durable dans cette industrie. C’est un thème cher à la CFDT qui porte des revendications en ce sens depuis les années 70. Nous avons souligné l’importance que les dispositifs de ce contrat soient pilotés en partie par l’OPCO 2I et les branches professionnelles du secteur, où le fonctionnement est paritaire. Ainsi les salariés sont aussi associés à cette démarche » explique Adrien Guellec, secrétaire national de la fédération des Services.

Adrien

La filière Mode et Luxe, c’est :

  • 616 552 emplois en France
  • 154 Milliards d’euros de chiffre d’affaires
  • La France est le 1er acteur mondial de la mode et du luxe. 25% des ventes mondiales sont réalisées par des entreprises françaises.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS