Covid-19 : un magasin E.Leclerc mis en demeure pour non respect des mesures de sécurité sanitaire

Publié le 03/04/2020

Les représentants de la CFDT ont tiré la sonnette d’alarme et remué ciel et terre pour dénoncer le non-respect des règles de sécurité sanitaire dans le magasin E.Leclerc LE CANNET ROCHEVILLE (Alpes Maritimes)  où de nombreux clients se rendent chaque jour.

Les conclusions de l’opération de contrôle diligentée par le Parquet de Grasse et conduite par la Direction de la protection des population (DDP) et la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) sont sans appel : pas d’équipements de protection pour les salariés, non-respect des distances de sécurité d’une caisse à l’autre et entre les clients, régulation insuffisante des clients etc. Autant de manquements qui placent les salariés et les clients en situation de risque de contamination.

Quatre jours, c’est le délai donné à la direction du Leclerc Rocheville pour se mettre en conformité et suivre les recommandations.  S’il ne le fait pas, il s’expose à une fermeture administrative, voire à des poursuites judiciaires.

De son côté, la CFDT ne laissera rien passer "Nous allons par la suite attaquer en justice Leclerc Rocheville qui, malgré toutes nos demandes, a réfuté la bonne utilisation du droit de retrait de quelques salariés. Antoine d'Eurveiller,en tant que secrétaire CSE,  a, comme moi, agit au jour le jour, en totale coordination avec le secrétaire général du syndicat . " nous explique  Corinne Marais, déléguée syndicale CFDT Leclerc Kamelia - Le Cannet-Rocheville., qui est intervenue en tant que membre du syndicat des Services CFDT des Alpes Maritimes. 

L’équipe du syndicat est mobilisée pour soutenir les élus de l’établissement et maintenir la pression pour que toutes les mesures soient enfin respectées pour protéger les salariés et les clients.

Lire l’article de Nice matin