Les salariés de Fiducial Sécurité Prévention du site Thales de Cannes sont en grève pour de meilleurs salaires

Publié le 21/06/2022

Malgré le haut niveau de responsabilité sur le site Thales, 30 salariés sur 52 de l'entreprise sous-traitante Fiducial Sécurité Prévention ont aujourd'hui leur niveau de base de salaire en dessous du SMIC. Les augmentations successives de l'inflation et les hausses du prix du carburant ont fait effondrer le pouvoir d'achat de ces salariés qui n’ont pas d'autres moyens que de venir en voiture sur leur lieu de travail. 
Les salariés souhaitent obtenir 2 niveaux de coefficient supplémentaires de la grille des salaires de la prévention sécurité afin d'effacer le poids de l'inflation. Ils sont en grève depuis ce matin avec le soutien du syndicat des Services CFDT des Alpes Maritimes.  

Les dernières  propositions de la direction : 
 
1. L'instauration d'une prime différentielle de 4,25% du salaire de base des salariés jusqu'à la prochaine augmentation de la grille des salaires de la branche. 
 
2. La mise en place d'une prime de site versée au trimestre. Le premier versement trimestriel serait effectif sur le bulletin de salaire du mois d'août 2022. Montants fixés selon la grille ci-dessous : 
 

  • 100 EUR bruts pour les coefficients 130 et 140, 
     
  • 115 EUR bruts pour les coefficients 150 à 175, 
     
  • 130 EUR bruts pour les coefficients 185 et supérieurs, 
     

L'ensemble de ces mesures serait mis en place à compter du 1er Juin 2022. 
 
Mais comme le soulignent les négociateurs, ces propositions sont venues bien tardivement hier soir à 22h et sont à peine plus élevées que les précédentes.

Les salariés de la Prévention Sécurité ont été tellement rattrapés par le smic que cette proposition primes cumulées après déduction du smic n'est en réalité que de 58€ bruts par mois pour les 23 salariés au coefficients 130. 

Les salariés du site Thales Cannes reconnaissent qu'un effort a été fait mais ne peuvent accepter que leurs revendications ne soit obtenues que par 50% des salariés.