L'égalité salariale entre les femmes et les hommes se construit aussi au niveau européen

Publié le 06/05/2020

Les femmes représentent bien plus de la moitié de la main-d'œuvre dans les professions en première ligne de la crise du coronavirus comme le montrent les données officielles de l'Union européenne.

Plus de 50 % des travailleurs des secteurs professionnels très exposées - soins, nettoyage, enseignement et services au particulier - sont des femmes, avec un pic à 80 % dans les secteurs de la propreté et de la santé.

Cette analyse rejoint celle de France Stratégie qui, dans sa note d’analyse parue en avril, pointe la surreprésentation des femmes dans certains métiers d’employés du champ de la fédération (caissiers, agents d’entretien, assistantes maternelles) et leur exposition au risque sanitaire.

La confédération européenne des syndicats (CES), dont le secrétaire général de la CFDT est le président, a remis en lumière ces chiffres alors que la commission européenne doit examiner les mesures à mettre en œuvre pour lutter contre l'écart salarial entre les femmes et les hommes qui atteint un delta de 15%.

En France, même si la loi « Avenir professionnel », applicable depuis janvier 2019, a permis des avancées en termes d’égalité femmes/hommes, la route reste longue au sein des branches et des entreprises pour l’accès aux postes à responsabilité et contre temps partiel subi par exemple.

Pages de Métiers Corona Stratégie gouv

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS