DISTRIBUTION CASINO France : les équipes toujours en sous-effectif mais 800 salariés placés en activité partielle payée à 100 % …

Publié le 06/11/2020

On s’y attendait, la fermeture des rayons de produits non essentiels chamboule l’organisation du travail dans les magasins. Plutôt que de redéployer les salariés à d’autres rayons pour corriger le manque de sous-effectif dénoncé depuis des mois par la CFDT, la direction de Distribution Casino France a fait le choix de placer 800 salariés en activité partielle.

La direction de Distribution Casino France a choisi de ne pas se compliquer et d’utiliser les aides de l’État pour une gestion rapide des conséquences de la fermeture des rayons de produits non essentiels. L’annonce a été faite le 5 novembre lors du comité social et économique central (CSEC).

Pour la CFDT, l’activité partielle doit être le dernier recours. Elle a bataillé ferme et obtenu gain de cause pour que les salariés en activité partielle ne souffrent pas d’une perte de salaire.

Comme elle l’a fait au moment du premier confinement, elle a revendiqué que les collaborateurs volontaires soient déplacés en renfort sur d’autres secteurs des magasins (alimentaire, caisses, drive) en rappelant les conditions de travail dégradées et le manque de personnel.

La balle est dans le camp des directions régionales et locales qui, selon les responsables nationaux, pourront rappeler les salariés en activité partielle pour renforcer les équipes.

La CFDT souhaite vivement être entendue sur ce point. Les salariés travaillent dans des conditions difficiles depuis des mois, il est temps d’en prendre soin en leur garantissant de meilleures conditions de travail. Ils ne demandent pas le luxe, juste l’essentiel qu’ils n’ont pas pour bien vivre leur travail.